Un projet ambitieux

 

Mettre les bébés au centre de notre société

 

Tu es enceinte 

OU

Tu viens d’avoir un bébé

Et si tu pouvais poser toutes tes questions pour préparer l’arrivée de ton bébé et pour en prendre soin ?

Qu’est-ce que tu dirais de gagner du temps, de l’argent et de la confiance en toi ?

Découvres mon programme “Je materne mon bébé, de 0 à 2 ans”

Aurore et Lisa 1 mois

La Génèse

A la naissance de mon 1er enfant, je me suis rendu compte à quel point notre société toute entière était totalement inadapté pour les bébés, ni pour les enfants en règle générale. Progressivement, depuis l’avènement de l’ère industrielle, la société française n’a eu de cesse de cloisonner chaque population : les bébés vont à la crèche, les enfants à l’école, les adultes au bureau, les aînés en maison de retraite, etc…

J’ai aussi pris conscience à quel point, les besoins réels des bébés n’étaient pas respectés, ni en crèche ni ailleurs. J’ai compris à quel point “L’enfance est politique” comme le dit si bien Emmanuelle Araujo Calaçada.

Aujourd’hui, je suis convaincue que la racine de tous les maux de notre société, est la manière dont elle traite ses enfants. Et comme nous sommes régit et conditionné par notre propre éducation, nous pourrions renverser en une génération le cercle de violence en place depuis des millénaires. Car, d’après Olivier Maurel, il semblerait bien que la nature humaine soit bonne.

“Comment traitons-nous les enfants ? Répondons-y et nous aurons le levier le plus puissant pour changer notre culture et le monde.” 

Emmanuelle Araujo Calçada

Ce que je veux faire

Faciliter le maternage

Informer, soutenir et accompagner les femmes devenues mères, qui souhaitent prendre soin de leurs bébés dans le respect de leur physiologie, avec confiance et empathie.

Tout ceci à travers:

MES SERVICES

UNE BOUTIQUE

UN GROUPE

UN CHAINE YOUTUBE

UNE REVUE

 

Créer une marque de vêtements HNI

Pour mon ainée, j’ai bricolé : j’ai découpé des collants, des bodies, des pyjamas…Pour ma 2ème j’ai découvert la laine, et j’ai réalisé que ça simplifié bien des choses. Pour mon 3ème, j’ai optimisé. Aujourd’hui, j’ai une vision bien nette de ce qui peut rendre l’HNI plus confortable et accessible. A travers une collection intemporelle et minimaliste, avec de la laine française, fabriquée en France. 

Proposer des séjours maternité

J’ai très souvent dû faire beaucoup de trajets en voiture, avec des bébés qui n’aiment pas ça, et toute l’énergie que ça implique pour être à 10h en atelier à 45 min de route…Je veux offrir aux mamans qui vivent dans un désert associatif, accès à différents ateliers de maternage sans le stress du trajet, des repas, du ménage…L’occasion de se ressourcer et d’entrer en lien avec d’autres mamans.

Ouvrir des lieux de rencontre

Ce qui manquent le plus aux parents, ce sont des lieux pour se rencontrer, se rassembler, échanger, discuter, jouer…avec sa tribu au complet. Des lieux où chaque âge est bienvenu. Un peu comme ces parcs de jeux indoor immense aux couleurs fluos pleins de bonbons et de nuggets, mais en version bois chaleureux, motricité libre et nourriture végétale. Ouvert tous les jours pour faciliter l’IEF.

Et si tu participais ?

La grande majorité des mamans que j’ai rencontré qui ont fait le choix de materner se sont retrouvé perdues quant à leur avenir professionnel. Leur activité précédente n’étant plus en adéquation avec leur valeurs ni compatible avec leur vie de maman. Est-ce que tu te reconnais ?

Changer de paradigme au niveau intellectuel c’est une chose, l’incarner concrètement, s’en est une autre. Pas évident de se reconvertir, ni de trouver l’équilibre entre toutes nos vies : sociale, familiale, amicale, etc..

Mes Lueurs est un projet de maman, pour les mamans, par des mamans. C’est une grande aventure avec de la place pour de nombreux talents. Tu as forcément développées un tas de compétences, mais je t’invite à prendre le temps de sentir là où tu t’éclates. Ce qui compte le plus pour moi, c’est que tu fasses les choses avec envie, pas juste parce que tu sais faire. Tu es peut être une autodidacte prête à démarrer de zéro. Nous sommes dans une société du diplôme, mais s’il y a bien une choses que j’ai apprise dans ma vie, c’est qu’être diplômée ne fait pas de toi quelqu’un de compétent, et inversement, ne pas l’être n’empêche pas d’être brillant. 

Ce que je souhaite pas dessus tout pour ce projet c’est que toutes les personnes qui y participent puissent s’épanouir dans leur zone de génie. 

Je te détaille ici les besoins, à toi de voir si le projet t’appelle. 

Les besoins du projet

Phase 1 : Faciliter le maternage

Community manager : Facebook et pinterest pour commencer. +/- Instagram et tiktok.

Youtube : montage vidéo et gestion de la chaine sur le plan technique.

Le site internet : Une webmaster wordpress + woocommerce.

La boutique : responsable des achats et relation avec les fournisseurs (en allemand et en anglais).

Responsable des ventes et relation clientes.

Responsable communication et marketing

Photographe pour les shooting des produits de la boutique.

Rédactrice en chef de la revue Lanterne

 

Phase 2 : Création de marque

Une styliste et une modéliste.

De la laine merinos de France.

Un atelier pour transformer cette laine pour qu’elle devienne fil, puis s’assemble pour devenir vêtement.

L’objectif est de développer des vêtements le plus minimaliste possible donc pas de pressions, ni de zip. Des boutons en bois et des élastiques en fibre naturelle.

 

Cette phase pourra être inversé avec la phase 2 bis en fonction des ressources disponibles que ce soit au niveau humain mais aussi financier.

 

Phase 2bis : Les séjours maternité

Sur plusieurs jours en pension complète, accessible également à la journée ou à l’atelier pour celles qui habitent près du lieu de séjour. Pour les femmes enceintes ou avec des bébés de  moins de 6 mois.

D’autres séjours seront à destination des mamans avec des bébés de + de 6mois et bambin.

Les 1ers séjours auront lieu en Bourgogne puis dans toute la France. Les ateliers proposés seront en fonction des actrices locales.

Les bases seront le portage physiologique, HNI et couches lavables, allaitement, sommeil, la motricité libre.

A cela pourra s’ajouter des intiations aux massages des bébés, à la langue des signe, du yoga maman-bébé, etc…

 

Phase 4 : Création d’un lieu

Un lieu avec des espaces et des infrastructures adaptés pour chaque âge, pour répondre aux besoins des enfants et des parents : jouer, manger, se ressourcer, éliminer…

Ergonomique, physiologique, écologique, favorisant l’autonomie des enfants.

Des structures de jeux en bois répondant au critère de la motricité libre, à l’intérieur et à l’extérieur.

Une restauration “sans”, pour satisfaire toutes les sensibilités, et tenir compte des évictions fréquentes pour des allergies ou des intolérances avec un bar à jus, à soupe, à fruits.

Un système d’abonnement ou de ticket d’entrée à l’unité : je le vois comme un tiers lieu. On paie l’utilisatin des locaux, comme un mini-loyer, l’extension de sa maison, une salle de jeux commune d’un habitat partagé. Pas de consommation obligatoire et possibilité de venir avec son ravitaillement, comme à la maison…

Lorsque le 1er lieu sera rodé, création d’une franchise, pour faciliter l’installation sur tout le territoire.

Bébés naissent chaque année

Ce chiffre est en baisse depuis 10 ans. Il y a une grande tendance qui consiste à croire qu’il faut arrêter de faire des enfants pour sauver la planète. Je t’invite à lire cet article qui remet les responsabilités au bon endroit. Les pratiques de maternage peuvent drastiquement réduire l’empreinte écologique d’un bébé.

Naissent à domicile

Accoucher à domicile en France, et pratiquer les AAD en temps que sage-femme aujourd’hui est devenu un véritable acte politique et militant. Dans une société guidée par la peur et le contrôle, choisir de faire confiance aux pouvoirs des femmes est incompris. La physiologie de l’accouchement et largement méconnue.

Sont encore allaité à 6mois

Nous sommes – de 70% à essayer d’allaiter nos bébés à la naissance. Les professionnels de sont santé sont tellement mal formé que l’allaitement peut devenir un vrai parcours de combattante. Les lobbying du lait artificiel sont également très puissant. C’est plus facile de donner un biberon que d’accompagner les femmes.

De gaz à effet de serre

L’industrie textile est une vraie catastrophe écologique, et le marché de la puériculture est immense. Et pourtant, les ressourceries et autres associations croulent sous des tonnes de bodies, parfois même avec leurs étiquettes. Les plateformes de ventes d’occasions et les étals de vide-grenier sont remplis d’habits. Acheter d’occasion est un des actes les plus écologiques à notre portée.

CA de la nutrition infantile

Ca rapporte le lait en poudre et les petits pots. L’allaitement et la DME, ça va pas vraiement dans l’interet de Danone ou de Nestlé…Par contre, c’est tout bénéf’ pour les enfants qui conservent leur compétence innée de s’alimenter en fonction de leurs besoins physiologiques, donc moins enclin aux troubles alimentaires, à l’obésité et aux carences.

De couches jetables/enfant

Il en faut de la place pour enfouir 700.000 tones de couches qui mettront 500 ans à se dégrader. En plus d’abattre des centaines de milliers d’arbres, et des centaines de m3 d’eau pour les fabriquer, il faut aussi une petite dose de pétrole et une liste de substances tenue secrètes pour leur donner autant de pouvoir d’absorption. Ceux qui ont emballés nos fesses 24h/24h pendant 3 ans sont aujourd’hui reconnus cancérigènes.

Tu as envie de rejoindre ce projet ?

Tu aimes entreprendre et ce projet t’anime ? Envois moi un mail avec ces éléments:

Qui es-tu ?

Racontes moi ton histoire.

Que fais-tu ?

Dis moi où tu en es aujourd’hui et où tu voudrais être demain.

Pourquoi ?

Qu’est ce que tu souhaites apporter à ce projet ?

Comment ?

Quels sont tes freins, qui pourraient te bloquer ?

2 + 10 =

Voilà 7 ans que ce projet muri, depuis la naissance de ma fille. J’ai d’abord particper à la création d’une crèche parental avec un “café des parents”, mais le projet n’a pas abouti. Puis j’ai tenté de créer une Oasis sur le modèle des Colibris, mais ça n’a pas abouti non plus.

J’ai rejoint un projet de Tiers lieu éducatif au sein duquel je portais la parti café. Une fois de plus, projet sans suite.

C’est difficile de mener à bien des projets collectifs à contre courant de la société quand la grande majorité des adultes trainent encore les séquelles de leur éducation. Je tire énormément de leçon de toutes ces expériences aussi riches que douloureuses. 

Aujourd’hui je me connais bien mieux qu’il y a 7 ans, j’ai cheminé. Je sais ce que je veux, ce que je ne veux plus. Je sais utiliser et mettre à profit toutes sortes de ressources et d’outils pour permettre à ce projet d’exister. Aujourd’hui seule, demain en équipe.

Entreprendre, c’est un chemin vers soi. Ça demande d’être prête à se confronter à ses peurs et la réalité, de s’exposer au monde, d’accueillir ses vulnérabilités. Ne plus se cacher ni se mentir à soi-même, prendre ses responsabilité et se réapproprier le pouvoir de décision sur sa vie. C’est un grand défi, parfois (souvent) très inconfortable, mais aussi jubilatoire et excitant. 

Je choisis mes contraintes. J’arrête de subir. Je choisis de construire la vie de mes rêves.

Et toi ?

Aurore

Financer le projet

100€

200€

500€

1000€

2000€

5000€ et+

Je pars de 0 et je ne fais pas appel aux banques pour le moment. Si tu crois en projet, que tu ne peux/veux pas engager ton temps mais que tu as de l’argent, deviens Business Angel ! Ecris moi pour que nous puissions discuter des modalités.